// Mémoire de fin d’année de DSAA

Quel avenir pour le passé ? Le destin des ruines

Le terme de ruine désigne un effondrement partiel ou total d’une construction ou d’un ensemble d’édifices à la suite d’une dégradation naturelle, d’une destruction volontaire ou accidentelle. Ce processus peut être physique, mais également social ou symbolique. Le philosophe Simmel écrit que «tant que l’on peut parler de ruine, et non de monceau de pierres, la nature ne permet pas que l’œuvre tombe à l’état amorphe de matière brute ; une forme nouvelle est née qui, du point de vue de la nature est absolument sensée, compréhensible, différenciée». La ruine a donc une esthétique propre qui la distingue d’un vulgaire amas de pierres.